Nouveau catalogue, Galerie Martinez D.

Nouveau catalogue, Galerie Martinez D.

La galerie Martinez est heureuse de vous annoncer la parution de son dernier catalogue
« Catalogue XXVI Estampes anciennes et modernes à collectionner »

Il sera consultable en ligne dès le 20 SEPTEMBRE au lien suivant :

Catalogue XXVI Galerie Martinez D.

A découvrir, entre autre :

Lucas CRANACH, le Vieux
Kronach (Allemagne) 1472 † Weimar 1553
La tentation de Saint Antoine. 1506.
H408xL282mm.
Bois original.  Quelques plis d’impression et de manipulation.

Ch. Le Blanc, n°86. Bartsch, n°56. Hollstein, n°76.
Signé des initiales de l’artiste et daté en bas à gauche dans la composition.

Epreuve du II ème état sur II, sur papier vergé filigrané (Armoirie avec fleur de lys), portant au verso une marque de collection non identifiée par Lugt (n°1521a “Marque non identifiée, que l’on rencontre sur des estampes allemandes du XVIe siècle.).

Petites marges.

Les premières gravures religieuses de Cranach de 1502/1503 sont particulièrement rares et certaines ne sont connues que par des impressions uniques. À partir de 1505-1506, quand il devint employé de l’électeur Friedrich le Sage, la production de ses impressions augmenta de façon spectaculaire et ces gravures survécurent en plus grand nombre. Cranach a choisi la tentation démoniaque, probablement parce que cela lui permit de dépeindre librement les fantastiques créatures hybrides montrées ici. La gravure de Schongauer (vers 1475) a inspiré le groupe de figures attaquant St Antoine, mais le paysage du second plan est sans aucun doute issu de la propre imagination de Cranach.

Pierre BONNARD
Fontenay 1867 † Cannet 1947
Petites scènes familières pour piano. Paris, Fromont, [1893].
Grand in-4 (H350xL270mm), broché.

Rare partition musicale de Claude Terrasse, illustrée de 19 charmantes lithographies originales de Pierre Bonnard. Roger-Marx, n°6 à 24.
Bouvet, n°6 à 24. Paris, E. Fromont Editeur, Boulevard Malesherbes (40, rue d’Anjou).

Tirage à petit nombre non spécifié.
Bel état de conservation.

Les quinze partitions des “Petites scènes parisiennes” sont suivies de quatre pièces humoristiques intitulées “La fête au village”. Pierre Bonnard et Claude Terrasse, son beau-frère, collaborèrent à de nombreuses reprises, notamment avec Alfred Jarry dans le cadre du “Répertoire des Pantins”.

 

Bernard BUFFET
Paris 1928 † Tourtour 1999
Devant la Tour Eiffel. 1958.
H720xL490mm chacune.
Deux lithographies originales, imprimées en couleurs.
Les versos et le bord de la marge inférieure pour la première insolés.

Sorlier, n°19. Signées en haut à droite dans la composition.

Belles épreuves d’artiste, sur papier vélin Rives, signées et dédicacées “Pour Yves (Saint-Laurent) affectueusement” et “”Pour Pierre (Bergé) et Christiane (sa maman)” au crayon.

Bonnes marges.
Provenance: Collection Pierre Bergé.

Âgé de vingt ans, Pierre Bergé rencontre le peintre Bernard Buffet dont il devient le compagnon et accompagne la carrière pendant huit ans. Les deux hommes s’étaient rencontrés dans un café Rue de Seine et vécurent une histoire d’amour fusionnelle jusqu’à ce que Pierre Bergé parte pour Saint Laurent. En 1958, Pierre Bergé rencontre Yves Saint Laurent dans des sorties parisiennes. Ensemble ils créeront la maison de couture si célèbre aujourd’hui. Amoureux des œuvres d’art, les deux hommes étaient de grands collectionneurs.

laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas affichée